L’enfant Noir de Camara Laye

L'enfant noir de Camara LayeRésumé

L’enfant noir grandit dans un village de Haute-Guinée où le merveilleux côtoie quotidiennement la réalité. Son père, forgeron, travaille l’or au rythme de la harpe des griots et des incantations aux génies du feu et du vent. Respectée de tous, sa mère jouit de mystérieux pouvoirs sur les êtres et sur les choses. Elle sait détourner les sortilèges et tenir à l’écart les crocodiles du fleuve Niger. Aîné de la famille, le petit garçon est destiné à prendre la relève de son père à l’atelier et, surtout, à perpétuer l’esprit de sa caste au sein du village. Mais son puissant désir d’apprendre l’entrainera inéluctablement vers d’autres horizons, loin des traditions et des coutumes de son peuple… »

Suivez ce lien si vous souhaitez des informations sur Camara Laye (1928 / 1980)

Mon avis sur le roman « l’enfant noir » de Camara Laye

Ce roman de Camara Laye, « l’enfant noir » fait parti d’un des livres qui est présent dans la liste des livres du Challenge de la Littérature Africaine. Ce Roman qui date de 1953 fait parti d’un grand classique de la littérature Africaine. J’ai lu ce livre étant enfant, à l’époque et comme peut être beaucoup de garçon je n’aimais pas lire. C’est surement l’un des rare livre que j’ai lu étant jeune. Dans un style vivant et extrêmement passionné L’auteur, Camara Laye y raconte sa jeunesse. Il faut savoir que ce livre a été écrit alors qu’il était en France en 1953 sans famille dans un environnement qui ne connaissait pas. Il se souvient de son village et du haut de ses 5 ans il raconte la vie traditionnelle qui se déroule entre sa mère, son père forgeron et sa grand-mère. Il va ainsi dans ce roman dérouler toute sa jeunesse jusqu’au départ en France. Avec détails et amour il prends le lecteur par la main pour lui décrire l’univers dans lequel il a grandi. Cette enfance douce et paisible baignée par le poids de la famille et des valeurs qui lui ont été inculquées. Par la force des mots et à travers des détails précis, l’enfant noir sera l’occasion pour ceux qui ne le connaisse pas de découvrir l’Afrique des années 1930.  Ce livre est à rapprocher d’ Amkoullel l’enfant peul d’Amadou Hampaté Ba.

N’hésitez pas à visite la page du challenge de la littérature Africaine et de vous inscrire pour ce challenge ou pour suivre ce passionnant voyage littéraire.


Titre : L’enfant noir
Auteur : Camara Laye
ISBN : 2218751151
Nombre de page : 127
La phrase en refermant le livre : A relire d’ici quelques années !

6 commentaires sur “L’enfant Noir de Camara Laye

  1. Vraiment, c’est une œuvre impériale et qui ne perd jamais sa valeur d’antan. Félicitations à l’auteur et à tous ceux qui ont soutenu sa parution. !!!

  2. Selon moi j’adore beaucoup cette oeuvre. Il est facile a comprendre et la lecture de cette oeuvre nous permet de connaitre la culture africaine.merci

  3. Je l’ai lu quand j’étais à l’école, pré-ado, et je me rappelle que j’avais adoré alors qu’à l’époque je n’étais pas si fan de lecture. Il faut que je le retrouve, ça fait un moment que je pense à le relire…

  4. Très belle description de l’ouvrage qui donne vraiment envie de le lire surtout quand on sait à quel point le poids des traditions est parfois lourd à porter encore aujourd’hui dans les villages et, pour certains aspects, même dans les grandes villes.
    Cordialement
    Antonio

    1. C’est entièrement exact, cet ouvrage permet aussi de prendre conscience du poids des traditions, de l’importance de la Femme, mère, grand mère…
      merci de ton message

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *